Critique : Comment Savoir – Quick ou McDo ? Vincent Lagaf ou Patrick Sébastien ?

Affiche du film Comment Savoir réalisé par James L. Brooks sur laquelle nous retrouvons un portrait des quatre acteurs principaux.

Comment Savoir est la nouvelle comédie de James L. Brooks, réalisateur oscarisé de films prodigieux tels que Pour le pire et le meilleur ou Tendres passions. C’est la première chose rassurante vis à vis de ce long métrage. Avant même de le visionner, on comprend que le scénario ne sera pas commun et que l’on n’aura pas droit à une simple adaptation sur le thème de la jeune femme hésitant entre deux hommes. C’est d’ailleurs ce que laissait présager l’affiche. La pétillante Reese Witherspoon lève les yeux au ciel l’air un peu perdue, tandis que les photos de Paul Rudd et Owen Wilson, habitués du genre, sont disposées juste en dessous. Mais que fait ici ce bon vieux Jack Nicholson ? A-t-il sa place dans cette œuvre romantique ? Quelques minutes avant le commencement, nous étions sceptiques et avions dans l’idée que cette réunion de comédiens sympathiques et d’un bon réalisateur allait être gâchée par un scénario banal et tracé.

Lisa est une joueuse de baseball professionnelle. A 31 ans, son sélectionneur la déclare trop vieille et sa carrière se termine ici. Ne souhaitant aucune pitié, elle trouve du réconfort en l’insensibilité de Matty, lui aussi grand sportif, égoïste et arrogant. George, quant à lui, est bouleversé lorsqu’il apprend qu’une enquête fédérale lui tombe dessus car il aurait détourné des fonds de son entreprise. A l’inverse de Lisa, il ne prend pas les choses avec philosophie et se lamente. Les deux seront amenés à se rencontrer dans des circonstances peu communes qui leur permettront d’échanger sur leur point de vue respectif.

Brooks ne suit pas le schéma classique des comédies américaines actuelles. Ici, la jeune femme sort avec un trouduc mais l’apprécie, ne peut s’empêcher de se remettre en question, alors qu’il est parfois exécrable. De l’autre côté, George (Paul Rudd) préfère fuir ses problèmes pour ne pas affronter la réalité. Les personnages sortent des stéréotypes habituels et tous leurs côtés sont très bien mis en avant. Même s’ils sont aux antipodes, Brooks n’utilise pas les ressorts de la comédie pour créer du burlesque à cause de leurs différences et leurs oppositions. On n’éclatera jamais de rire durant le film. On sourit, on rit mais l’on est surtout touché et séduit. C’est ce que Brooks réussit d’ailleurs si bien. Il parvient à nous captiver en nous plongeant dans un scénario loin des contes de fées mais toujours optimiste, qui nous fait voir les défauts de ces personnes communes avec une belle justesse sans jamais les descendre, ce qui les rend d’autant plus attachantes. A la fin du film, on se rend compte que l’insupportable Matty et le père de George (Jack Nicholson) sont eux aussi irrésistibles et que nous, spectateurs, les apprécions. Avec une fin à la fois logique mais qui s’écarte elle aussi de l’incontournable happy end, on est conquis et l’on se rend compte que l’on n’a pas vu passer les deux dernières heures.

Photo de Reese Witherspoon et Paul Rudd ayant une discussion très sérieuse sur un banc dans le film Comment Savoir de James L. Brooks.

En plus d’être un excellent auteur, James L. Brooks est un très bon directeur d’acteurs. C’est toujours un plaisir de retrouver ces quatre comédiens, même si Witherspoon et Wilson ont joué dans pas mal de purges, mais lorsqu’ils interprètent des personnages complexes mais jamais lourds, c’est un véritable régal. Paul Rudd est l’une des figures incontournables du genre. Nicholson est touchant, loin d’en faire des tonnes.

Comment Savoir n’est pas une comédie révolutionnaire mais vraiment charmante. Ce petit coup de cœur contient une bonne humeur communicative qui ne peut que nous plaire. Loin des clichés, il développe ses personnages d’une manière inhabituelle et c‘est ce qui fait sa force.

Ce contenu a été publié dans Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *