Rétrospective des Golden Globes 2012

Montage des principaux nommés aux Golden Globes 2012.

La nuit dernière a eu lieu la cérémonie des Golden Globes 2012. Contrairement à certaines années précédentes, nous avons été plutôt contents du résultat chez Brozkinos.

Photo de Martin Scorsese récompensé aux Golden Globes en 2012.

Tout d’abord, la grande surprise fut de voir que trois cinéastes majeurs ont été récompensés pour des catégories dans lesquelles ils méritaient d’obtenir un prix, même s’ils avaient des adversaires sérieux. Martin Scorsese (Taxi Driver, Raging Bull) a remporté le trophée du meilleur réalisateur pour la très belle déclaration d’amour au 7ème art Hugo Cabret. On aurait été heureux de voir Michel Hazanavicius pour The Artist mais Marty reste Marty. A l’inverse de ce que beaucoup pensent, nous sommes convaincus qu’il ne l’a pas gagné pour son nom. Woody Allen est récompensé pour le meilleur scénario. Son Minuit à Paris est pour nous un excellent film, d’une fraicheur et légèreté qui s’allient magnifiquement à l’esprit du cinéaste. Sa meilleure cuvée depuis un moment. Enfin, et c’est complètement logique, Steven Spielberg repart avec le Golden Globe du meilleur film d’animation pour Tintin. Même si l’on adore Rango, il faut avouer que le metteur en scène d’Indiana Jones nous a éblouis avec les aventures du jeune reporter qu’il a rendues sublimes. On ne pouvait que saluer sa maestria technique.

Photo d'Idris Elba récompensé aux Golden Globes 2012.

Du côté des acteurs, certains de nos chouchous ne sont pas repartis bredouilles. Idris Elba (The Wire, Rock’n’rolla) est cette année le meilleur comédien dans une mini-série pour son rôle dans Luther. On l’attend avec impatience dans Prometheus de Ridley Scott. Il avait pourtant comme concurrent des pointures telles que Bill Nighy (Good Morning England) ou William Hurt (A History Of Violence). L’immense Meryl Streep (The Hours, Adaptation) est encore une fois consacrée pour son interprétation de Margaret Thatcher dans La Dame de Fer, ce qui n’est pas une surprise. Sa digne héritière Kate Winslet (Titanic) rentre chez elle avec un troisième Golden Globe pour la mini-série Mildred Pierce. Michelle Williams (Shutter Island), la meilleure comédienne de sa génération, reçoit enfin un pris pour sa transformation en Monroe dans My week with Marilyn.

Photo de Jean Dujardin récompensé aux Golden Globes.

Comme vous le savez sans doute déjà, The Artist est l’outsider de la soirée et repart avec trois statuettes. La première est celle de la meilleure bande originale composée par Ludovic Bource. On aurait aimé voir le grand John Williams pour sa magnifique partition de War Horse mais avouons que la joie de voir le frenchie récompensé l’emporte. Le second Golden Globe désigne le film comme étant la meilleure œuvre appartenant au genre de la comédie. Et bien évidemment, Jean Dujardin devient l’un des rares acteurs français récompensé d’un Golden Globe dans une comédie pour sa performance.

Photo de Georges Clooney récompensé aux Golden Globes en 2012.

The Descendants, d’Alexander Payne est l’autre grand gagnant puisque George Clooney est le meilleur acteur de l’année, et le film, la meilleure œuvre dramatique. Encore une fois, tant pis pour DiCaprio et son travail impressionnant sur J.Edgar. Voir Cheval de guerre ou Hugo Cabret repartir avec le Golden Globe du meilleur long métrage nous aurait tout autant ravi. Le succès Une séparation obtient la distinction du meilleur film étranger. Pour finir, nous sommes agréablement surpris de voir qu’Octavia Spencer (Coach Carter) et Christopher Plummer (L’homme qui voulut être roi) repartent avec les prix des meilleurs seconds rôles pour La couleur des sentiments et Beginners.

Photo de Morgan Freeman récompensé aux Golden Globes.

Un hommage à Morgan Freeman (Million Dollar Baby) et sa grande carrière a été rendu. La légende Sidney Poitier (Devine qui vient diner) et la géniale Helen Mirren (The Queen) lui ont remis le Cecil B. De Mille Award.

Photo de Claire Danes récompensée aux Golden Globes en 2012.

Au niveau des séries, c’est Homeland qui s’en sort le mieux avec les Golden Globes de la meilleure série dramatique et de la meilleure actrice pour Claire Danes (Roméo + Juliette). Après deux nominations consécutives en 2010 et 2011, Modern Family finit par obtenir la récompense pour la meilleure série comique. Certains nouveaux shows exploités cette année ont également été mises à l’honneur. Enlightened permet à Laura Dern (Jurassic Park) d’être cette année la comédienne gagnante d’une série comique. Kelsey Grammer (X men 3) et Matt LeBlanc (Friends) sont eux les meilleurs interprètes pour Boss et Episodes. L’excellente Jessica Lange (Les nerfs à vif) est cette année le meilleur second rôle féminin pour American Horror Story tandis que Peter Dinklage repart avec le même prix du côté masculin pour Game Of Thrones. Enfin, la meilleure mini-série est Downtown Abbey.

Malgré quelques légères déceptions, nous sommes heureux de voir qu’un grand nombre d’œuvres ont été récompensées et pas uniquement une seule raflant tous les Globes pour toutes ses catégories concernées. The Artist ressort tout de même vainqueur et prouve que le cinéma français peut encore rivaliser avec des blockbusters à très gros budget comme seuls les américains en sont capables. Chapeau.

Ce contenu a été publié dans La Note du Mois. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Rétrospective des Golden Globes 2012

  1. Hubert Bonisseur de la Bath, Golden Globe. Jour sacré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *