Critique : Bad Times – To live and die in L.A.

Bad_Times

Affiche de Bad Times de David Ayer. Christian Bale, armé, y maitrise un homme à genoux. Derrière lui, Freddy Rodriguez l'observe d'un oeil inquiet.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.