Critique : Le Hobbit, la désolation de Smaug – L’infidélité intelligente

Evangeline Lilly Le Hobbit : La désolation de Smaug.

Photo d'Evangeline Lilly dans Le Hobbit : La désolation de Smaug. L'elfe tient un arc et s'apprête à tirer. Elle est au dessus d'une rivière.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.