Critique : Le Hobbit, la désolation de Smaug – L’infidélité intelligente

Evangeline Lilly Le Hobbit : La désolation de Smaug.

Photo d'Evangeline Lilly dans Le Hobbit : La désolation de Smaug. L'elfe tient un arc et s'apprête à tirer. Elle est au dessus d'une rivière.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.